Miss you Mom…

25 Mars 1999, 16h15… Le jour où notre vie à changé…

Aujourd’hui, 25 mars 2014, comme depuis les 15 dernières années, j’y repense… J’avais juste 14 ans, ma soeur 17 et mon petit frère 5 ans mais comment peux t’on perdre sa maman à ces âges ?

Cela a été difficile pour nous et ça l’est encore aujourd’hui mais étant maintenant maman je réalise que cela a dû aussi être très dur pour son petit coeur de maman de nous “laisser”…

Toutes ces choses que j’ai faites sans toi, à l’approche de la trentaine, je peux dire que j’ai vécu autant de temps SANS qu’AVEC toi. Le temps cicatrise, même si la plaie ne sera jamais totalement guérie, et on apprend à vivre sans, on s’habitue…

Je n’avais pas une maman parfaite mais je l’aimais tellement, j’adorais me réfugier dans ses bras pour faire câlin, j’adorais lorsqu’on s’empifrais de poulet grillé dans la voiture dans les embouteillages de Paris, j’adorais nos journées shopping, ses maladresses…

J’ai toujours admiré son côté “Fais ce qu’il te plait, assume toi et ne te soucie jamais des autres !”, même si elle nous en a fait voir de toutes les couleurs, c’était la plus belle des mamans !

Depuis, j’ai appris une chose c’est que la vie est courte alors nous devons profiter de chaque instants et toujours vivre nos rêves !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

4 réflexions sur “Miss you Mom…

  1. Elle n’est pas oubliée ma chérie. Même si, comme tu le dis avec tant d’amour, elle n’était pas parfaite, elle avait un grand coeur et une maman cela ne se remplace jamais. Garde au fond de toi les bons moments, cela réconforte et va de l’avant avec ta petite Alison si adorable (dont je vois les progrès régulièrement sur ton blog) et Thomas si attendrissant en Papa poule.
    Je vous fais de gros bisous à tous les trois.
    Monique

  2. Elle continue de vivre dans ton coeur … Au résultat, elle a réussi à faire de toi quelqu’un de parfait !

  3. Si regarder en arrière te cause du chagrin
    et regarder en avant t’inspire de la crainte,
    alors regarde à coté de toi,
    « J’y suis! »
    >  » Le bonheur te garde gentil,
    > Les épreuves te gardent fort,
    > Les chagrins te gardent humain,
    > Les échecs te gardent humble,
    Mais seul l’espoir te fait avancer  »
    Amitiés

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s