Sevrage

CAP D’ALLAITER JUSQU’À 6 MOIS

Sevrage… D’emblée, je n’aime pas ce mot, je le trouve trop négatif, on dirait qu’on parle d’une maladie, d’une dépendance malsaine alors qu’au bout du compte, on parle juste d’un changement de mode d’alimentation, l’arrêt de l’allaitement, une toute petite étape finalement dans la vie d’un enfant…

Exit tous les manuels, les conseils pour faire un sevrage progressif moins traumatisant pour bébé et/ou maman, on supprime une tétée à la fois, bla, bla, bla… Pour ma part, ce fut radicale, ma fille a pris le sein pour la dernière fois à 10h et à 13h, elle prenait son 1er biberon, le glas de l’allaitement avait sonné…

Bien sûr il y a d’autres façons de procéder mais moi je savais que, avec ma fille, (qui je le rappelle ne prenait pas le biberon), il fallait que ça soit blanc ou noir et non 2 couleurs à la fois… Heureusement que je m’étais préparée à l’avance car un arrêt comme ça irrévocable aussi rapide n’est pas si facile à accepter, du moins les 1ers jours…

Cela fait maintenant une semaine qu’Alison prend le biberon et j’ai l’impression d’être passé par une multitude d’émotions contradictoires. J’ai été tout de suite heureuse et fière d’avoir réussi, ensuite j’ai dû me réorganiser (j’imagine qu’on oublie pas un biberon deux fois, si ?) Puis, je me suis interrogé, je pensais que ça allait être vraiment difficile pour Alison mais il n’en est rien, du moment qu’elle a à manger, tout va bien, elle peux très bien se passer de moi ! C’est plutôt à moi que les tétées manquaient, mais j’ai préféré repousser ce sentiment et me rappeler mes raisons d’arrêter (merci loulou de m’avoir encouragé).

Mais alors comment faire pour sevrer bébé du jour au lendemain ? Je n’ai pas de réponse précise à la question puisque je n’en reviens toujours pas qu’Alison prenne maintenant aussi facilement le biberon, comme si elle l’avait toujours pris…

Étais-ce le bon timing ? Le type de biberon (ADIRI, le seul et l’unique biberon qu’Alison accepte dans sa bouche!) ? Le fait que je sois prête ? Ma détermination et du coup mon ton de voix en lui expliquant ce qui allait se passer ? Ou encore la bonne température du lait ? Quoiqu’il en soit, les tétées sont maintenant terminées, papa peux participer et donner le biberon à sa fille tandis que maman retrouve un peu de liberté 😉adiri

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s