Une chose à la fois…

Ces dernières semaines, tout comme ma fille (tiens, comme c’est bizarre), je suis passée par toutes sortes d’émotions et je dois l’avouer, j’ai beaucoup, beaucoup pleuré…

Et quand on ne va pas très bien, il n’y a rien qui va très bien finalement.

Maladie, conflit, dispute, repli sur soi… Tout y passe et ça n’arrange rien bien entendu.

Moi qui d’habitude doit choisir entre mes petits bonheurs de la semaine, là, je ne les voyaient tout simplement plus…

Soit je continuais ma descente aux enfers, soit je me ressaisissais.

L’amoureux à tranché, ça ne peux plus durer !

« Je t’aime » à t’il écrit un matin après une soirée où je ne pouvais m’empêcher de pleurer.

Ces 3 mots fut le déclic.

Et après une multitude de bon conseils, que j’étais enfin prête à recevoir, je suis allée consulter un acupuncteur.

Je me suis dit que ça me permettrait au moins d’avoir 1 heure à moi.

J’y ai trouvé bien plus…

Une femme médecin, qui avant de m’introduire sous la peau des aiguilles en métal, à écrit 3 pages à mon sujet et m’a souvent demandé brutalement « Mais pourquoi ? »

Tout ce qu’elle m’a dit, on me l’avait déjà dit (comme dirais ma soeur, tout le monde le sait à part moi). Mais que vous voulez-vous, je suis comme ça, j’ai besoin de temps pour assimiler telle ou telle chose et une tierce personne, ma foi, c’est toujours plus efficace !

Autant vous dire, que dans son bureau, j’ai pleuré… Je me suis même demandé si j’avais réellement pris RDV pour une séance d’acuponcture ou chez un psy.

Aujourd’hui, après une petite pause des enfants, je me sens un peu plus forte.

Je ne suis pas guérie, je suis toujours sous antibiotiques et j’ai un gros traitement homéopathique. Mais j’ai ENFIN compris que j’avais besoin de temps et surtout que j’allais prendre ce temps pour me sentir plus légère.

Stop à la pression que je m’afflige de ne pas encore travailler.

Stop de vouloir faire trop de choses en même temps pour au final ne rien arriver à faire.

Stop aux regards des autres.

Je ne veux surtout pas me retourner et avoir des regrets.

Aujourd’hui, j’ai la CHANCE d’avoir du temps.

Oui, les prochaines semaines risquent d’être encore difficile car je ne suis pas trop faite pour rester à la maison mais je ne peux accepter la première offre sous prétexte que je ne sais pas encore ce que je veux réellement faire de ma vie !

J’ai besoin de savoir vers où je vais, profiter pleinement de mes loulous (priez pour moi pour qu’ils ne m’en fassent pas trop baver) et réfléchir tranquillement à mon projet.

Oui, ça va être difficile, nous allons vivre bien au-dessus de nos moyens mais le bonheur ne se monétise pas selon moi.

Alors pas la peine de me demander si j’ai trouvé du travail ou un système de garde pour Paul. Je vais être mère au foyer pour quelques temps et essayer de l’être vraiment, profondément !

Une fois que j’aurais mis de l’ordre dans ma tête et que je serais mieux dans mes baskets, j’irais de l’avant mais une chose à la fois

Bien à vous,

Aurore

8 réflexions sur “Une chose à la fois…

  1. je te comprends que trop, j’ai aussi besoin d’un peu de temps pour trouver un boulot qui me correspond, je ne veux plus acrrifer mes enfants pour juste passé du temps dans un travail qui ne me plait pas.
    Prend soin de toi, cest beaucoup de chamboulement déja ce démanagement , tout recommencer, abosrber les emotions des enfants, en oubliant les siens. Penses a toi, reposes toi, prend le temps.
    Dans la vie c’est si précieux de penser a soi
    bises

  2. Et tu y arriveras, comme d habitude tu brilleras… On n est pas faciles, on a un cerveau tout compliqué et un historique pénible qui nous colle a la peau mais on croit par dessus tout a l amour, a la philosophie contraire…. On y a le droit et on le fera 😉

  3. Ton article est touchant, on sent à travers tes mots depuis plusieurs semaines que ce n’est pas un retour facile. Et puis les questions des gens style « alors tu en es où, tu as trouvé du boulot? » n’aident jamais, c’est stressant, on a l’impression qu’on doit toujours se justifier et que ce n’est pas « normal » d’être à la maison. Tu es dans un moment de ta vie où tu peux prendre du temps pour toi, pour réfléchir, profiter des enfants qui grandissent bien trop vite, alors prend le! Et puis tu verras bien, dans quelques semaines, quelques mois! Écoutes toi toi même 😊 bises

  4. Repose-toi car les antibiotiques sont efficaces pour soigner, mais en général une grande fatigue s’en suit … D’autant plus, quand on récidive !
    Tu as décidé de prendre le temps et t’occuper des enfants et de ta famille ; alors tout va bien ! Dans la vie, il faut toujours prendre des décisions et les meilleures seront celles que tu as décidé de suivre pour le bien-être de toute la famille !
    Courage, tu n’es pas seule …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s